Comment profiter d’un bain de forêt en solo?

Vous vous êtes très probablement déjà baladé en forêt en famille ou avec des amis mais vous est-il déjà arrivé d’aller vous balader seul en vous connectant réellement avec la nature ?

Pour ma part, j’ai passé des journées entières à jouer dans la forêt pendant mon enfance avec les enfants de mon quartier. A l’heure actuelle, je fais des balades en forêt tous les week-ends avec ma famille. Cependant, jusqu’à il y a peu je ne m’étais jamais aventurée seule en forêt. Cette expérience fut tellement bénéfique pour moi que j’ai eu envie de vous faire part de mon ressenti. J’espère que ce partage vous donnera envie de vous lancer à votre tour.

Preuves scientifiques des bienfaits des bains de forêt   

D’après Laurence Monce, spécialiste de la sylvothérapie, des études scientifiques faites depuis 1990 ont pu démontrer les effets physiologiques bénéfiques des bains de forêt tels que :

  • sentiment de calme et sérénité car baisse du taux de cortisol, adrénaline, vasopressine (hormones produites en situation de stress qui inhibent certaines fonctions du système immunitaire) ;
  • baisse du taux de glucose dans le sang chez les diabétiques
  • augmentation de l’activité des cellules tueuses naturelles (NK Natural Killers) ;
  • augmentation du taux d’immunoglobuline A, G et M (anticorps) dans le sang ;
  • meilleure vivacité et concentration ;
  • baisse des états dépressifs ;
  • régulation de la pression artérielle ;
  • augmentation de l’activité du système nerveux parasympathique.

Quelques conseils pour bien profiter d’un bain de forêt

Un matin, je discutais avec ma maman et mon frère des problèmes liés au burn-out que j’étais en train de traverser. Mon frère, grand amoureux de la nature, m’a alors encouragée à prendre un moment pour moi et à partir me balader seule en forêt. Ma maman qui est formée en sophrologie, avait déjà participé à des bains de forêt collectifs et pratique régulièrement le bain de forêt en solo. Elle m’a donc donné quelques conseils pour me connecter en profondeur à la nature et retirer le meilleur de mon expérience :

-marcher lentement

-prendre conscience de sa respiration

-ressentir avec tous ses sens

-après un moment de marche, s’écarter du chemin pour choisir un arbre qui nous parait accueillant et plein d’énergie

-simplement poser ses mains sur son tronc, l’enlacer ou s’y adosser un moment en fermant les yeux

-placer ses pieds entre les racines de l’arbre

-si on le désire, faire une petite méditation d’ancrage

-avant de rebrousser chemin, prendre un instant pour remercier cet arbre de nous avoir accueilli

-remarque : ne pas s’asseoir sur une souche qui est un arbre mort et ne dégage pas de bonnes énergies.

Mon premier bain de forêt en solo

Me voilà donc partie seule en forêt pour la première fois. Je me rends très vite compte de la différence de ressenti en comparaison de nos balades en famille. La solitude et le silence me permettent dès mon entrée en forêt de créer une réelle connexion avec le monde animal et végétal qui m’entourent. Tous mes sens se mettent en éveil les uns après les autres.

D’abord l’ouïe qui se met à capter tous les petits bruits qui animent la forêt. Le chant des oiseaux, le vent qui se faufile entre les branches des arbres et les fait frissonner. Puis l’odorat s’éveille à son tour et me fait découvrir tour à tour l’odeur de la terre humide des sous-bois, des champignons et de la mousse qui tapissent le sol. Vient ensuite la vue qui me permet d’observer ce décor magnifique. Je capte la force tranquille et la sagesse qui émane de cette multitude d’arbres qui s’élèvent en harmonie vers le ciel. J’observe le mouvement lent des branches qui se balancent à l’unisson sous l’effet du vent.

Après un moment de marche, je décide de quitter le sentier pour m’enfoncer au cœur de la forêt et me mettre à la recherche de « mon arbre ». Je suis immédiatement attirée par un arbre qui est très différent des autres. Je pose d’abord mes mains sur son écorce rugueuse puis je touche la mousse qui le recouvre et m’étonne de sa douceur, similaire à celle du velours. Ensuite je l’enlace, cela me donne une sensation un peu bizarre au début, mais je m’y habitue vite. Je reste dans cette position un moment, les yeux fermés. Enfin, je m’assieds entre les racines et m’adosse à mon arbre. J’en profite pour écouter une méditation guidée que j’ai préparée exprès pour l’occasion. Je ressens alors une sensation de paix et de quiétude qui me faisait défaut depuis bien longtemps.

Après un long moment, je décide de me remettre en route et prends bien soin de remercier cet arbre de m’avoir accueillie.

Une pratique régulière

Depuis ce jour, j’ai pris l’habitude d’aller me balader seule en forêt une fois par semaine pour me ressourcer. J’ai aussi tenté l’expérience avec mes enfants. Ils font désormais des câlins aux arbres et adorent s’asseoir ou se coucher au milieu de leurs racines pour contempler le ciel.

Et vous ?

Si ces lignes vous ont touchés, je vous invite à tenter l’expérience vous aussi et à me laisser un commentaire ci-dessous pour me faire part de votre ressenti. Certains d’entre vous ont peut-être déjà l’habitude de se balader seul en pleine nature que ce soit en forêt ou dans un autre environnement. N’hésitez pas à partager vos expériences ou vos conseils en commentaire. Cela me fera très plaisir de vous lire 😊

Si vous voulez plus d’infos sur l’histoire de la sylvothérapie, du Shinrin-Yoku et sur les effets bénéfiques de la forêt, je vous invite à lire l’article « Les pouvoirs de la forêt » du blog docteurclelia.fr.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    28
    Shares
  • 28
  •  
  •  
  •  

You Might Also Like

4 Comments

  1. Comment réussir sa transition écologique en 5 étapes - Vivre slow

    […] naturel, sans déchets ou d’utiliser plus la mobilité douce, l’énergie verte ou encore de te reconnecter à la nature, etc. Tu as peut-être aussi envie de changer toutes ces choses en même temps et rapidement. Il […]

  2. Comment prendre du temps pour soi - Vivre slow

    […] Un bain de forêt en solo : j’ai pris l’habitude de partir me ressourcer seule en forêt une fois par semaine. J’ai partagé mon expérience et quelques conseils dans cet article. […]

  3. Elisa

    j’adore ton article, merci

    1. achastreux

      Merci Elisa 🙂

Laisser un commentaire

Back to top
%d blogueurs aiment cette page :